Élémentaire

Le jeu Terre de joie est un jeu coopératif qui prend tout son sens à l’école car il permet de vivre un enseignement de joie, d’apaisement et de fraternité.
Il développe un potentiel illimité chez l’enfant puisqu’il fait appel à l’imagination, à la respiration et au cœur.
C’est une façon nouvelle d’enseigner :
par le jeu, les enfants intègrent des principes de vie essentiels et développent une créativité humaniste. Il peut devenir rapidement un rituel de classe.
A Reims, Terre de joie a été testé dans les écoles comme proposition de l’enseignement catholique dans le cadre du programme sur 5 ans : réenchanter l’école.

Les paroles d’enfants et enseignants

Parole d'enfants 6 ans du Québec :
Ça m'a donné le goût de la joie.
Je me sens en paix.
J'avais une larme de coincé et c'est parti.
Paroles d'enfants 7 ans :
J'ai eu l'impression d'être très léger et de me laisser prendre par le vent.
J'ai eu l'impression d'être bercée par ma maman.
J'ai volé sur un nuage et je suis allée dans l'espace.
Le vent, il me faisait danser...
Je me balançais jusqu'au ciel.
Paroles d'enfants de CM2 :
J'ai beaucoup aimé l'animation, en plus partager les émotions en classe, c'était vraiment bien et aussi ce qui est bien dans le jeu, c'est qu'on se remercie alors que dans la vie, on n'y pense pas. En fait, avec le jeu, ce sont des choses qu'on ne pense pas à faire ou à réaliser comme : penser à toutes les actions bien qu'on a faites dans la vie et se dire MERCI ! Ou alors, penser à une étoile où on peut choisir ce qu'il y a dessus ou alors au moment le plus joyeux dans la vie.
J'ai beaucoup aimé le principe de fermer les yeux et d'imaginer les choses. Ce jeu permet de nous donner confiance en nous et je trouve ça très bien. Il permet aussi de se valoriser. De sourire à la vie et de se faire du bien comme dans l’exercice où nous devions nous sourire à nous-même. Personnellement, j'ai pas l'habitude de faire ça.
Terre de joie nous a permis de mettre en jeu ce que nous mettions en mots….maux. Ce jeu nous a permis de ressentir ce que nous avions en tête. Il nous a permis de mettre en corps ce que nous avions sur le cœur… Ce jeu a été crée pour nous ! C’est incroyable !
Marjorie Lacchetti, enseignante de CM2, école publique de Beauchamp
Terre de joie apaise la classe. Ce nouveau jeu propose des situations de langage et d'expression inédites. Chacun, enfant comme maître, participe à l'amélioration des échanges au sein de la classe, en explorant au quotidien la joie, le silence, les respirations et l'accueil des émotions. Toute classe doit jouer à Terre de Joie car c'est le jeu qui manquait pour enseigner sereinement.
Armelle Bretonnière, enseignante, classe de maternelle, dernière section à l'école publique de Sceaux